7 questions pour Anouchka Schwok, chant lyrique
Pour moi, il est essentiel que mon élève, quelque soit ses objectifs, ait du plaisir à chanter et à venir en cours. Je souhaite établir un rapport de confiance, où les échanges et les questions sont les bienvenus.

Qu’est-ce qui est central pour toi dans l’enseignement de la musique?
J’ai d’abord commencé la musique par l’apprentissage du violon à l’âge de 7 ans. Le milieu dans lequel j’ai appris la musique était très compétitif. Plus tard, j’ai compris via notamment mes professeurs de chant et de pédagogie à la haute école de musique de Zurich, qu’il y avait d’autres moyens d’obtenir d’aussi bon résultats sans pour autant mettre de la pression sur les élèves en les comparer entre eux! C’est d’ailleurs dans ce milieu sain de la haute école de musique de Zurich, que j’ai moi-même fait le plus de progrès.

Comment as-tu vécu ton propre enseignement / ta formation?
Pendant mes études de pédagogie, j’ai appris à créer un rapport davantage basé sur l’échange et l’interaction. Je suis encore plus à l’écoute de mes élèves qu’avant et j’ai envie qu’ils deviennent le plus autonomes possible.

Qu’en retires-tu pour ton enseignement?
J’ai commencé le chant soliste assez tard, à 18 ans. J’avais déjà une petite expérience de choriste, mais j’étais très timide et nerveuse à l’idée de chanter en public. J’ai commencé le conservatoire dans le but de vaincre cette timidité, pas dans l’idée de devenir professionnel. Le chant, m’a passablement aidé à développer ma confiance en moi et maintenant il est un point central dans vie et ma passion.

Comment as-tu choisi ton instrument? Y a-t-il une expérience marquant?
J’ai commencé le chant soliste assez tard, à 18 ans. J’avais déjà une petite expérience de choriste, mais j’étais très timide et nerveuse à l’idée de chanter en public. J’ai commencé le conservatoire dans le but de vaincre cette timidité, pas dans l’idée de devenir professionnel. Le chant, m’a passablement aidé à développer ma confiance en moi et maintenant il est un point central dans vie et ma passion.

Avec quel type d’élèves aimes-tu particulièrement travailler?
J’enseigne à tous les niveaux: des vrais débutant.e.s.x aux jeunes professionnel.l.e.s.x avec le même plaisir. Par contre, je souhaite enseigner en priorité à des personnes qui veulent chanter du répertoire classique, car je ne me sens pas assez compétente à enseigner la musique actuelle (pop, variété, rock…)

Quelles sont les caractéristiques des élèves que tu considères comme un défi?
Un exemple de défi serait un.e élève qui a de gros problèmes de justesse.
Souvent, il s’agit plus d’une question de manque de confiance en soi,d’un manque de technique pour que la voix se stabilise ou d’un manque de connaissance de la musique classique. Dans ces cas, l’élève apprendra avec le temps, il s’agit d’être patient et bienveillant. Mais parfois, il y a malheureusement des personnes qui n’arrivent vraiment pas à reproduire une note entendue. J’ai déjà eu une élève qui avait ce souci, mais elle aime tant chanter, que j’ai appris à développer d’autres de ses qualités comme sa capacité à improviser (elle a un très bon sens du rythme) et sa joie à interpréter des personnages, à travailler sur les émotions et les affects musicaux.

Décris brièvement ta salle de cours.
Les cours se passent chez moi dans mon salon.
J’ai un piano électrique que je peux facilement déplacer pour bien voir mes élèves, il y a aussi un lutrin, une chaise et un fauteuil si besoin, mais la plupart des élèves restent debout, en chaussettes sur le grand tapis indien coloré.
Il y aussi une grande bibliothèque pleine de partitions pour toutes les tessitures et des objets de gym que j’utilise pour les échauffements et le développement de la technique vocal! (Des bandes élastiques pour ouvrir les côtes de manière optimale lors de la respiration; des ballons de différentes textures pour la mobilité du dos et des fessiers notamment, et des pailles, pour la respiration et la conduite du souffle ).

Anouchka Schwok, chant lyrique

Anouchka Schwok enseigne le chant lyrique à Genève.